Luther (TF1) Nadia Farès : "J'ai pris Christopher Bayemi sous mon aile"

·1 min de lecture

Votre personnage couvre souvent Luther, en gérant ses frasques. Qu’est-ce qui vous a donné envie de l’interpréter ?

Nadia Farès : Il colle assez avec certains traits de ma personnalité, et ça m’amuse. J’ai aussi voulu relever le défi de participer à l’adaptation de la série anglaise. Dans ce métier, c’est excitant de prendre des risques. Et puis, j’apprécie la relation qui existe entre Rose et Luther.

Elle est d’ailleurs assez ambiguë…

Oui, car Rose le protège énormément, tout en devant faire très attention à ses supérieurs… Elle monte au front pour lui, car il existe entre eux une solidarité. Sur le plateau, cela a d’ailleurs créé une complicité fraternelle avec Christopher Bayemi.

Qu’entendez-vous par là ?

C’est la première fois que Christopher a un rôle aussi important. Il est vraiment très sensible, humble et à l’écoute. Et comme j’ai plusieurs années d’avance sur lui, je lui ai donné quelques conseils. À l’image de nos personnages dans la série, je l’ai pris un peu sous mon aile. Par exemple, il s’est blessé en tournant une scène à force de taper sur une table. Je lui ai expliqué comment éviter ce genre d’accident.

À lire également

Luther (TF1) - Chloé Jouannet : "J’avais envie de jouer qu... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles