L'urgence climatique au cœur des discussions à Berlin

L'urgence climatique au cœur des discussions à Berlin

A Berlin, des diplomates d'une quarantaine de pays se réunissent pour discuter de la lutte contre la changement climatique. Le plus grand problème de sécurité du monde, selon la ministre allemande des affaires étrangères.

Alors que le sud de l'Europe s'embrase, la crise climatique est au cœur des discussions ce lundi 18 juillet à Berlin. Les représentants d'une quarantaine de pays se réunissent, pour réfléchir à de nouvelles mesures afin de lutter contre le changement climatique, qualifié du "plus grand problème de sécurité du monde", par la ministre allemande des affaires étrangères, Annalenna Baerbock : "Il nous reste huit ans pour réduire de près de moitié les émissions mondiales. C'est un engagement que nous avons pris à Glasgow. Mais nous devons aussi nous concentrer sur les impacts climatiques que nous n'avons pas réussi à éviter. Nous le devons aux populations du monde entier, dans les îles du Pacifique, au Sahel et dans d'autres régions, qui souffrent et qui ressentent déjà l'impact de la crise climatique actuelle."

Il suffit d'une étincelle pour déclencher des feux de forêt extrêmes, qui sont ensuite très difficiles à gérer.

Selon le scientifique Mark Perrington, du service de surveillance de l'atmosphère de Copernicus, le nombre de violents incendies a augmenté ces dernières années, en raison des températures extrêmes et donc, du réchauffement climatique. Une tendance qui devrait se poursuivre : "L'inflammabilité de la végétation et la façon dont elle brûle, augmentent à cause de ces températures plus chaudes et plus sèches, conséquence du changement climatique. Ainsi, pendant l'été et les périodes comme celles que nous traversons actuellement, il suffit d'une étincelle pour déclencher des feux de forêt extrêmes, qui sont ensuite très difficiles à gérer".

Conséquences sur la santé

Ce qui inquiète, ce sont également les conséquences sur la santé. Selon Save The Children, des millions d'enfants risquent de souffrir de maladies respiratoires et rénales. L'ONG alarme les dirigeants, afin qu'ils prennent des mesures urgentes contre cette crise climatique, afin de réduire l'exposition des enfants aux canicules dangereuses.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles