"Lupin" sur Netflix: avec Omar Sy, l'œuvre de Maurice Leblanc prend une dimension sociale

Louise Wessbecher
·Journaliste cheffe de la rubrique culture, médias et divertissement
·1 min de lecture
"Lupin" sur Netflix: avec Omar Sy, l'œuvre de Maurice Leblanc prend une dimension sociale

SÉRIES - Pas de haut de forme ni de monocle pour Omar Sy dans “Lupin”. Pour Netflix, l’acteur se glisse dans la peau d’Assane Diop, un voleur professionnel admirateur d’Arsène Lupin, ancré dans le Paris d’aujourd’hui. Et 100 ans après la naissance du personnage de Maurice Leblanc, “Lupin” prend une dimension sociale et politique.

25 ans plus tôt, la vie du jeune Assane Diop a été bouleversée lorsque son père, chauffeur d’un richissime homme d’affaires, est accusé d’un vol qu’il n’a pas commis et meurt en prison. Aujourd’hui devenu père de famille (Ludivine Sagnier joue son ex-compagne), il s’inspire des méthodes et des textes du héros de son enfance pour venger son paternel et traquer ceux qu’il tient pour responsables de ce complot.

Le Arsène Lupin de Maurice Blanc, “c’est La Belle époque, celle du triomphe de la bourgeoisie, des maisons riches remplies d’objets de valeur à dérober”, décrit Jacques Derouard, biographe de l’auteur et coéditeur des aventures lupiniennes. Au fur et à mesure des ouvrages d’ailleurs, “le gentleman cambrioleur devient lui-même un bourgeois”, “très attaché à ses biens” qui “se retire dans sa propriété pour (...) profiter de ses richesses”.

Et si pour le spécialiste, Arsène Lupin est “résolument anarchiste puisqu’il vole des riches qui se montrent impitoyables envers les pauvres”, la version d’Omar Sy évoque bien plus directement la question des inégalités sociales, mais aussi raciales. Au fil des 5 épisodes de 40 minutes de cette première partie disponible ce vendredi 8 janvier, le personnage d&r...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.