L'Univers aussi se réchauffe

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Les analyses des données du rayonnement fossile collectées avec la mission Planck nous ont appris que l’Univers observable est âgé d’environ 13,8 milliards d’années et cet âge est parfaitement cohérent avec les datations de la Voie lactée basées sur la théorie de l’évolution stellaire, que ce soit en observant la position des amas d’étoiles sur le fameux diagramme HR ou en mesurant les abondances d’uranium 235 et 238 dans notre Galaxie.

La cosmologie relativiste nous permet de construire des modèles d’Univers en évolution et voici qu’aujourd’hui, une équipe internationale d’astrophysiciens et de cosmologistes menée par Yi-Kuan Chiang du Center for Cosmology and AstroParticle Physics de l’Ohio State University vient de publier un article intéressant dans Astrophysical Journal, article que l’on peut trouver en accès libre sur arXiv.

Leur conclusion ? Tout simplement que la température de l’univers observable, au niveau de son contenu en baryons dans le plasma baignant en particulier les amas de galaxies, a été multipliée par plus de 10 fois au cours des 10 derniers milliards d’années, atteignant environ deux millions de kelvins aujourd’hui.

Ils sont arrivés à cette affirmation en étudiant les variations du spectre du rayonnement fossile au cours de cette période en utilisant le fameux effet Sunyaev-Zeldovich (SZ). Pour cela, il leur a fallu combiner les observations de Planck avec celles des galaxies dans l’infrarouge via le défunt Infrared Astronomical Satellite (IRAS) et surtout dans le visible avec le Sloan Digital Sky Survey.


Le cosmologiste et astrophysicien russe Rashid Sunyaev a reçu la médaille Benjamin Franklin de physique 2012 pour ses contributions monumentales à la compréhension de l'univers primitif et des propriétés des trous noirs. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur «...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura