L'Union note des progrès dans les discussions avec Londres

·1 min de lecture
L'UNION NOTE DES PROGRÈS DANS LES DISCUSSIONS AVEC LONDRES
L'UNION NOTE DES PROGRÈS DANS LES DISCUSSIONS AVEC LONDRES

BRUSSELS (Reuters) - L'Union européenne et la Grande-Bretagne ont progressé ces derniers jours dans leurs négociations sur le Brexit même s'il reste encore des efforts à accomplir pour qu'un accord sur leur future relation commerciale soit trouvé d'ici la fin de l'année, a déclaré vendredi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Selon des sources diplomatiques, des blocages persistent sur les sujets les plus épineux: la pêche, les règles garantissant une concurrence équitable et le choix d'une juridiction chargée de régler les contentieux à venir.

La cheffe de l'exécutif européen a pourtant fait preuve d'un peu plus d'optimisme lors d'une conférence de presse lors de laquelle elle a fait état d'avancées sur la question de la concurrence.

"Après des semaines difficiles (...) nous avons observé davantage de progrès ces derniers jours avec plus d'avancées sur les dossiers importants. C'est une bonne chose", a-t-elle dit.

"Il reste encore quelques mètres à parcourir pour atteindre la ligne d'arrivée, il reste donc encore du travail à accomplir."

Les deux camps disent toujours vouloir parvenir à un accord avant le 31 décembre, date de la fin de la période de transition qui a suivi la sortie formelle du Royaume-Uni de l'UE.

A moins de six semaines de l'échéance du 31 décembre, trois scénarios restent envisageables: un accord à temps pour assurer la poursuite des échanges dans les conditions actuelles, une rupture économique brutale et sans doute tumultueuse, et enfin un compromis partiel, qui préciserait les règles des échanges dans certains domaines en laissant de côté les points les plus délicats.

(Gabriela Baczynska et John Chalmers; version française Nicolas Delame)