L'Union européenne discute de nouvelles sanctions économiques contre la Biélorussie, dit Borrell

·1 min de lecture
L'UNION EUROPÉENNE DISCUTE DE NOUVELLES SANCTIONS ÉCONOMIQUES CONTRE LA BIÉLORUSSIE, DIT BORRELL

LISBONNE (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne débuteront jeudi les discussions afin de décider quels secteurs de l'économie biélorusse feront l'objet de sanctions, a déclaré Josep Borrell, le haut représentant de l'Union européenne.

Ces sanctions font suite à l'atterrissage forcé par les autorités biélorusses dimanche d'un vol Ryanair à Minsk dans le but d'arrêter l'opposant Roman Protassevitch.

"Le détournement de l'avion et la détention de deux passagers sont totalement inacceptables, et nous allons commencer à discuter de la mise en œuvre des sanctions sectorielles et économiques", a déclaré Josep Borrell aux journalistes avant une réunion informelle des ministres qui se tient à Lisbonne.

Il a ajouté que les discussions sur de nouvelles sanctions à l'encontre de personnalités biélorusses en étaient à un stade avancé, mais n'a pas donné plus de précisions.

Le ministre lituanien des Affaires étrangères a évoqué jeudi de possibles sanctions à l'encontre du secteur pétrolier et son homologue luxembourgeois a évoqué d'éventuelles mesures contre les exportateurs biélorusses de potasse.

"Il est clair que nous ne nous contenterons pas de petites mesures de sanctions, mais que nous visons à cibler de manière significative la structure économique et les transactions financières en Biélorussie par des sanctions", a déclaré pour sa part le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

(Victoria Waldersee, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles