Publicité

Quand l'Unicef tente de localiser et de venir en aide aux orphelins de Gaza

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance a lancé un cri d'alarme, début février, sur la situation d’au moins 17 000 enfants "non accompagnés ou séparés" de leur famille à Gaza. De retour d’une visite sur place, Jonathan Crickx, responsable de la communication du bureau Unicef Palestine, décrit une situation dramatique, d’autant plus que "les familles élargies qui prennent habituellement en charge ces enfants ont elles-mêmes du mal à subvenir à leurs besoins".

Début février, l'Unicef a révélé qu’au moins 17 000 enfants à Gaza sont "non accompagnés ou séparés" de leur famille et que la quasi-totalité des enfants de l'enclave palestinienne, près d’un million, avaient besoin d'un soutien psychologique, contre plus de 500 000 avant le début de cette guerre avec Israël, déclenchée par l'attaque lancée le 7 octobre par le le Hamas et ses alliés.

Cette attaque a fait plus de 1 160 morts, en majorité des civils, selon un décompte réalisé par l'AFP à partir de chiffres officiels israéliens. En riposte, Israël, qui a juré d'"anéantir" le Hamas, a lancé une offensive militaire ayant fait plus de 28 000 morts, en majorité des femmes, enfants et adolescents, selon le ministère de la Santé du mouvement islamiste.

France 24 : Comment les soins médicaux et psychologiques sont-ils prodigués aux enfants blessés qui se retrouvent seuls à l'hôpital, sans leurs parents ou isolés ?


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
"Ils manquent de tout" : de retour de Gaza, des médecins déplorent une "situation désespérée"
Gaza : Josep Borrell met en garde contre une "catastrophe humanitaire" à Rafah
Benjamin Netanyahu balaie les espoirs de trêve, vers une "guerre perpétuelle" à Gaza ?