Ces lunettes intelligentes peuvent surveiller le cerveau, détecter une chute, jouer aux jeux vidéo...

Fabrice Auclert, Journaliste

Avec l’épidémie de Covid-19, les montres et bracelets connectés ont beaucoup fait parler, et certains fabricants n’ont pas hésité à mettre en avant les fonctions liées à la santé, comme la détection des problèmes de fibrillation auriculaire ou du taux d'oxygène dans le sang. Du côté de la Corée du Sud, on a décidé d’aller plus loin en ajoutant des capteurs sur des… lunettes !

C’est l’American Chemical Society qui s’en fait l’écho avec la publication de travaux effectués par des ingénieurs de la KU-KIST Graduate School of Converging Science and Technology et du National Research Foundation of Korea. A l’aide d’une imprimante 3D, ils ont d’abord créé une monture de lunettes très classique. Ensuite, ils y ont placé des capteurs, et c’est là que ça devient très intéressant.

Des capteurs pour surveiller l’activité cérébrale

D’abord, ils ont intégré des électrodes flexibles situées à proximité des oreilles et des yeux du porteur. Les premiers capteurs font office d'électro-encéphalogramme pour l'activité électrique du cerveau, tandis que les seconds suivent les mouvements oculaires. Les données collectées sont transmises sans fil à partir des lunettes vers une application. Les premiers enregistrements cérébraux ont été concluants, et ils peuvent être précieux dans le domaine de la santé.

Quant aux données oculaires, elles offrent tout un champ d’applications. Dans le jeu vidéo tout d'abord, puisque les ingénieurs ont réussi à empiler des briques dans un jeu vidéo de type Tetris simplement en bougeant les yeux. Les concepteurs expliquent notamment que le capteur tient compte des angles des mouvements oculaires. Cette fonction pourrait donc, à terme, permettre de jouer sans manettes ou même de remplacer une souris sur un ordinateur. Le but est d’aller plus loin dans la l'interface homme-machine en utilisant les yeux, ce qui est aussi prometteur pour assister les personnes souffrant d’un lourd handicap comme la tétraplégie.

Chaque branche possède des capteurs bien...

> Lire la suite sur Futura