L'Unesco appelle à protéger le patrimoine culturel en Afghanistan

·1 min de lecture
L'UNESCO APPELLE À PROTÉGER LE PATRIMOINE CULTUREL EN AFGHANISTAN

(Reuters) - L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a lancé jeudi un appel en faveur de la protection du patrimoine culturel de l'Afghanistan, vingt ans après la destruction des bouddhas de Bamiyan par les taliban.

Face à la progression éclair des insurgés islamistes en Afghanistan, Audrey Azoulay, directrice générale de l'Unesco, appelle à "prendre toutes les précautions nécessaires pour protéger le patrimoine culturel de tout dommage et des pillages".

"Tout dommage ou perte du patrimoine culturel ne fera que réduire les perspectives d'une paix durable et d'amélioration de la situation humanitaire pour le peuple afghan", estime l'agence onusienne dans un communiqué.

Elle souligne aussi la nécessité de garantir un environnement de travail sûr pour les professionnels et les artistes locaux, mettant en exergue la diversité du patrimoine culturel afghan, qui revêt "une importance capitale pour l'humanité dans son ensemble".

"Il est crucial pour l'avenir de l'Afghanistan de sauvegarder et de préserver ces sites", a déclaré l'UNESCO, citant la vieille ville de Herat, les vestiges archéologiques de Djam ou encore le Musée national de Kaboul.

(Reportage Geert De Clercq et Juliette Portala, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles