L'Unedic prévoit 420.000 demandeurs d'emploi indemnisés en plus fin 2020

·1 min de lecture

L'Unédic, qui gère le régime d'assurance-chômage, prévoit l'indemnisation de 420.000 demandeurs d'emplois supplémentaires fin 2020 par rapport à fin 2019, du fait de la destruction de 670.000 emplois salariés, a-t-elle indiqué mercredi dans un communiqué. En raison "d'un rebond assez fort de l'économie et de l'emploi au 3e trimestre", ses prévisions sont un peu moins pessimistes qu'en juin où l'Unédic s'attendait à 900.000 emplois salariés détruits.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 21 octobre

Un déficit d'une "ampleur inédite" de 18,7 milliards d'euros en 2020

Mais, "en lien avec les prévisions de baisse de l'activité (..) l'emploi salarié diminuerait à nouveau au 4e trimestre", note-t-elle. L'année prochaine, "le nombre de demandeurs d'emploi indemnisés diminuerait de 270.000 grâce aux nouvelles créations d'emploi", ce qui porterait leur nombre à environ 2,9 millions de personnes fin 2021. En raison à la fois de la hausse des dépenses d'allocations et des moindres recettes, l'Unédic enregistrerait un déficit d'une "ampleur inédite" de 18,7 milliards d'euros en 2020, puis de 9,7 milliards fin 2021.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> "J'avais envie de vomir" : la souffrance de ces femmes obligées d'accoucher masquées

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : à partir de quel âge faut-il faire tester son enfant ?

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le por...


Lire la suite sur Europe1