Lune : six questions pour comprendre les enjeux de la mission indienne Chandrayaan-2

franceinfo

C'est l'heure de vérité pour le programme spatial indien. Vendredi 6 septembre dans la soirée, l'atterrisseur Vikram tentera de se poser près du pôle Sud lunaire, au terme d'un mois et demi de rotations orbitales autour de la Terre puis de la Lune. Si la mission est un succès, l'Inde deviendra la quatrième nation au monde à poser un appareil sur le sol sélénite, après l'Union soviétique, les Etats-Unis et la Chine.

Franceinfo détaille les enjeux de cette mission, baptisée Chandrayaan-2.

1Quel est l'objectif de la mission ?

En hindi, Chandrayaan signifie "chariot lunaire". L'objectif de cette mission est de poser l'atterrisseur Vikram à la surface de la Lune, afin de permettre au rover Prayan, le petit robot mobile qu'il transporte, de se promener à sa surface. Ce petit "chariot lunaire" devra y réaliser des prélèvements et transmettre un maximum d'informations aux scientifiques indiens sur Terre.

Fonctionnant à l'énergie solaire, le robot à six roues devrait fonctionner pendant environ quatorze jours terrestres et parcourir une distance d'environ 500 mètres.

2Comment l'atterrisseur va-t-il se poser ?

Lancé le 22 juillet d'un pas de tir du sud de l'Inde, un orbiteur a conduit l'atterrisseur Vikram jusqu'à proximité de la Lune avant de s'en séparer le 2 septembre.


Une fois libéré, Vikram a réalisé deux manœuvres afin d'abaisser son orbite. "Il se trouve aujourd'hui sur une orbite elliptique de 36 kilomètres par 110 kilomètres, prêt à se (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi