L'une des origines du syndrome de l'intestin irritable décryptée

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·1 min de lecture

Avez-vous déjà ressenti des douleurs abdominales lorsque vous mangez un aliment alors que vous n'y êtes pas allergique ou que vous ne souffrez pas de la maladie cœliaque ? C'est peut-être un syndrome de l'intestin irritable (SII), une maladie sans gravité, mais handicapante quand elle devient chronique, qui touche 5 % des Français. Ses origines sont encore mal connues et probablement multifactorielles. Un gastro-entérologue de l'université de Leuven, en Belgique, a mis en lumière l'un des mécanismes à l'origine de l'apparition de ces inconforts abdominaux liés à la nourriture.

Quelles sont les causes du syndrome de l'intestin irritable ? Une étude menée en Belgique pense en avoir trouvé une. © natali_mis
Quelles sont les causes du syndrome de l'intestin irritable ? Une étude menée en Belgique pense en avoir trouvé une. © natali_mis

Une maladie qui apparaît après une infection

Dans un intestin sain, les cellules immunitaires ne sont pas stimulées par la présence des aliments. Dans un intestin atteint par le syndrome de l'intestin irritable, certains aliments stimulent les mastocytes, des cellules de l'immunité innée, qui sécrètent de l'histamine, la molécule responsable des douleurs abdominales. Pour déterminer l'origine de ce dysfonctionnement, les médecins sont partis d'un constat : beaucoup de personnes souffrent du syndrome de l'intestin irritable à la suite d'une infection intestinale. Ils ont donc suggéré que le système immunitaire est devenu sensible aux aliments présents dans l'intestin en même temps que l'infection.

Pour éprouver leur hypothèse, ils ont simulé une infection intestinale chez des souris. Les rongeurs ont été infectés avec une bactérie et en même temps, ils ont été nourris avec de l'ovalbumine, une protéine de l'œuf fréquemment utilisée comme antigène alimentaire. Après que l'infection a été contrecarrée par le système immunitaire, les médecins ont à nouveau nourri les animaux avec l'ovalbumine.

Intestin irritable : une piste pour le développement d'un traitement ?

Ils ont alors observé l'activation des mastocytes, la sécrétion d'histamine et la survenue de douleurs...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura