Lune et autres

Libération.fr

Un roman SF stylisé et ultra-érotisé de Ian McDonald

Luna ? On pense à Taï-Pan, chef-d’œuvre méconnu de James Clavell (d’ailleurs auteur du mieux connu Shogun), où la perma-poussière lunaire du XXIIe siècle remplacerait les eaux rapaces de la mer de Chine du XIXe ; parce que Luna, avant d’être de la très jolie SF sélène, c’est d’abord un pur roman d’aventures, massif, violemment ambitieux, où s’affrontent une poignée de dynasties-familles, les «Dragons», saupoudrées de quelques sociétés secrètes. On songe brièvement à la Caste des Méta-Barons, fameuse série BD de Jodorowsky et Giménez, car le roman est stylisé et ultra-érotisé (sur la lune, il n’y a pas de mots en langue «globo» pour distinguer les sexualités). La lune, en 2110, c’est un far-west poussiéreux à souhait, pratiquement hors-la-loi (tout se négocie) et où la seule vie est celle que les humains ont amenée avec eux : planète morte, vie hurlante, que menacent «mille façons de mourir». L’air et l’eau sont rares, et donc payants et recyclés à mort (littéralement). L’urine-minérale. Les corps-compost. Les vêtements sont imprimés, la vie est jetable. Singulièrement, le handball est le haut sport ; la gravité particulière de l’astre rendant sa pratique et son spectacle exaltants. On baise parfois en chute libre ; on baise beaucoup de toute manière. On s’épouse sur contrat, à tout âge, jusqu’aux pires âges. On pratique la «Longue Course», espèce d’interminable jogging mystique ; ou, mieux, on est un «coureur de lune», capable de s’élancer quelques secondes nu à sa surface. Sauf si on en meurt. Poussière et sueur. Tout est rugueux, glaireux et bizarrement sexy.

Il faut se faire à la gravité spéciale de ce livre, s’acclimater à ses clairs-obscurs bladerunneriens, à sa dureté dunienne, habilement modelée par l’Irlandais Ian McDonald (qui n’est pas né de la dernière pluie lunaire artificielle et a pas mal de solides opus au compteur) et puis on est pris, complètement sélènisé, et bientôt prêt à s’envoyer les trois (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Déconfiture mondiale
Invitée à Bogotá
En avant sur le champ d’honneur
romanslettreshistoirepsychanalyseRevueImages
Classement datalib des meilleures ventes de livres (semaine du 21 au 27/04/2017)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages