Luna Skye dévoile et assume ses cicatrices sur les fesses après son opération de chirurgie qui a failli lui coûter la vie

Luna Skye dévoile ses cicatrices après ses opérations de chirurgie esthétique

Luna Skye avait fait des injections dans les fesses. Sauf que la candidate qui était dans Les Marseillais VS Le Reste du Monde 6 a été victime de complications suite à l'opération de chirurgie esthétique. L'influenceuse a eu une septicémie (infection du sang) et s'est retrouvée entre la vie et la mort. Luna avait été rapatriée en France et a depuis été hospitalisée plusieurs fois.

Celle que vous avez pu voir dans Les Marseillais à Dubaï ou encore Les Princes de l'amour 8 sur W9 a posté une photo de ses cicatrices sur Instagram. Luna Sky se dévoile tout sourire avec les cicatrices sur les fesses, en légendant : "Vos cicatrices font partie de votre histoire, n'ayez jamais peur de les montrer". Après la photo choc des marques suite à ses opérations, la candidate de télé-réalité assume ses cicatrices et a retrouvé le sourire.

"J'ai des gros trous avec des grosses mèches qui rentrent d'un côté de la fesse et qui ressortent"

Ces cicatrices sur les fesses de Luna Skye proviennent des mèches qu'elle a été forcée d'avoir après les lavages. En janvier dernier, elle avait expliqué : "Comme tout le produit s'est diffusé dans le corps, on a dû faire un gros lavage. On a dû mettre des mèches. Donc là, j'ai des gros trous avec des grosses mèches qui rentrent d'un côté de la fesse et qui ressortent. Il y en a 6...

Lire la suite


À lire aussi

Astrid Nelsia dévoile fièrement ses nouvelles fesses après son opération de chirurgie esthétique
Astrid Nelsia dévoile ses nouvelles fesses après sa chirurgie esthétique : "vous aimez ?"
Joselyn Cano : l'influenceuse est morte après une opération de chirurgie aux fesses

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles