L'un des endroits les plus secs au monde se couvre d'un tapis de fleurs

·1 min de lecture

Le désert d’Atacama au Chili est l’un des endroits les plus arides au monde : il y pleut en moyenne à peine 12 millimètres de pluie par an (par comparaison, la pluviométrie à Lyon est de 832 mm par an). Le désert s’est pourtant couvert ces dernières semaines d’un somptueux tapis de fleurs blanches, mauves, bleues, rouges, jaunes et orange qui s'étalent à perte de vue.

Un phénomène récurrent lorsque des pluies inhabituelles frappent la région, comme ce fut le cas le mois dernier avec 19 millimètres de pluie. Fin août, une fine couche de neige avait même recouvert le désert, à la grande surprise des habitants.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le désert d’Atacama héberge plus de 200 espèces de fleurs, dont les bulbes et les rhizomes restent enfouis dans le sol en attendant les jours meilleurs. Dès qu’elles ont suffisamment d’eau et que la température est assez élevée, elles émergent du sol en essaimant leurs graines. De quoi booster le tourisme local et réaliser de magnifiques clichés.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le « desierto florido », comme le nomment les Chiliens, se produit habituellement entre septembre et novembre. La dernière floraison importante date de 2017, mais le phénomène avait été...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles