L'un des dealers de Mac Miller condamné à onze ans de prison

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’un des dealers de Mac Miller, décédé d'une overdose en septembre 2018, a été condamné à dix ans et onze mois de prison ce lundi.

L’un des dealers de Mac Miller a été condamné à dix ans et onze mois de prison ce lundi. Ryan Michael Reavis, 39 ans, a été reconnu coupable pour son implication dans la mort du rappeur américain, tragiquement disparu en septembre 2018 alors qu’il n’avait que 26 ans. Les enquêteurs suspectent que Mac Miller, de son vrai nom Malcolm James McCormick, est décédé après avoir sniffé des pilules d’oxycodone contrefaites. Celles-ci contenaient en fait du fentanyl, un opioïde synthétique 50 fois plus puissant que l’héroïne. Des documents judiciaires ont montré que Ryan Michael Reavis avait accepté de vendre ces pilules d’oxycodone, sans savoir qu’elles étaient contrefaites, de la cocaïne et du Xanax.

La mère de l’interprète de «Donald Trump» a pris la parole durant le procès. «Ma vie est devenue sombre au moment où Malcolm a quitté ce monde. Malcolm était ma vie, plus qu'un fils. Nous avions un lien profond, spécial et irremplaçable. Nous parlions presque tous les jours de tout – sa vie, ses projets, sa musique, ses rêves […] Il n'aurait jamais pris sciemment une pilule de fentanyl, jamais. Il voulait vivre et était enthousiasmé par l'avenir. Le trou dans mon cœur sera toujours là», a-t-elle déclaré.

A lire : Ariana Grande, ses poignantes confidences sur son ex disparu, Mac Miller

«Ce n'est pas seulement une affaire de drogue ordinaire. Quelqu'un est mort et une famille ne récupérera jamais son fils», a dit Ryan Michael Reavis. «Ma famille serait anéantie si c'était moi. Ils n'iraient jamais bien, ne s'en remettraient jamais vraiment. Je pense à ça tout le temps. Et je sais que quoi qu'il arrive aujourd'hui, j'ai de la chance car ma famille est ici et je suis là et je serai à nouveau avec eux. Je me sens mal. Mon point de(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Johnny Depp : Alcool, drogue, son médecin balance sur ses "abus de substances"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles