L'ultime bataille entre une loutre et des employés d'un parc de Vancouver

Atlantico Rédaction

Si les gilets jaunes tiennent en haleine les médias depuis trois semaines, une autre bataille épique se joue de l'autre côté de l'Atlantique. La lutte acharnée entre une loutre et les employés d'un jardin chinois à Vancouver. Et les humains sont en train de perdre la guerre. 
Il y a quelques semaines, une loutre a réussi à pénétrer dans le jardin du « Parc Sun Yat-Sen » et sème mort et désolation dans les rangs des précieuses carpes Koï. Sur les 14 poissons adultes, l'animal en aurait déjà éliminé 11.

Démunis, les employés du parc ont pourtant usé de tous les stratagèmes. Sans succès. Le petit animal arrivant toujours à filer à l'anglaise avant de recommencer le carnage. Certainement proches du désespoir, les responsables du parc ont décidé d'avoir recours à un piégeur professionnel. Sans plus de succès. 
Visiblement fatigués par l'usure de la guerre et pour éviter de perdre définitivement la bataille, les responsables du jardin ont décidé de transférer les trois carpes adultes (ainsi que les 300 juvéniles, l'animal n'ayant aucun respect des règles d'engagement usuelles) vers l'aquarium de Vancouver. 
Il faudra attendre le printemps 2019 pour que les populations locales puissent réintégrer leur territoire. On l'espère, en sécurité. En tout cas, les responsables du parc font tout pour. Dans l'intervalle, ils renforceront l'accès au parc par des plaques et des grilles en métal, installeront des caméras de surveillance... Et bientôt des miradors ? 



Retrouvez cet article sur Atlantico