L'Ukraine visée par une nouvelle attaque d'envergure de drones et de missiles russes

La Russie a lancé plus d'une centaine de missiles et de drones sur des infrastructures énergétiques en Ukraine durant la nuit de vendredi à samedi, ont déclaré samedi des responsables ukrainiens.

Selon l'armée de l'Air ukrainienne, « l'ennemi a lancé 53 missiles de divers types et 47 drones d'attaque ». Elle précise avoir abattu 35 des missiles et 46 des drones. En plus de deux ans de guerre, les forces russes ont multiplié les attaques aériennes sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes, provoquant des coupures et restrictions de courant ainsi que des dommages significatifs.

Durant l'attaque de la nuit, deux centrales électriques thermiques ont été touchées, a précisé sur Telegram l'opérateur ukrainien DTEK sans préciser leur localisation. « Cela a été une nouvelle nuit extrêmement difficile pour le secteur de l'énergie en Ukraine », ajoute la compagnie, plus gros investisseur privé du secteur en Ukraine. « L'ennemi a frappé deux de nos centrales thermiques. Les équipements ont été gravement endommagés ».

Sixième attaque d'envergure depuis mi-mars

Depuis la mi-mars, il s'agit de la sixième attaque d'envergure sur les centrales thermiques de DTEK, ajoute la compagnie. Le ministre ukrainien de l'Énergie, Guerman Galouchtchenko, a précisé que les forces russes avaient visé des sites dans cinq régions --Donetsk (Est), Dnipropetrovsk (centre-Est), Kirovograd (centre), Ivano-Frankivsk (Ouest) et Zaporijjia (Sud). Le ministère a averti qu'il y aurait vraisemblablement des restrictions d'électricité samedi soir en raison de ces frappes.


Lire la suite sur RFI