Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 286e jour de l'invasion russe

© STR / Ukrainian presidential press-service / AFP

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu mardi près du front, non loin de Bakhmout, le principal champ de bataille de l'est de l'Ukraine où l'armée ukrainienne résiste depuis des mois à une offensive russe. Ce déplacement intervient également au moment où la Russie accuse son voisin de multiplier les attaques de drones contre des aérodromes sur son territoire. Des frappes que Kiev ne reconnaît pas, mais qui illustrent les difficultés que rencontre l'invasion déclenchée le 24 février par Vladimir Poutine. Les Ukrainiens continuent quant à eux de subir des coupures de courant, au lendemain d'une nouvelle série de bombardements russes sur les infrastructures énergétiques de leur pays.

Les informations à retenir :

La Russie a lancé 70 missiles sur l'Ukraine, qui ont notamment touché des installations énergétiques. Des attaques qui interviennent le jour de l'entrée en vigueur du plafonnement du prix du pétrole par les Occidentaux. L'Ukraine tente de réapprovisionner les villes privées de courant et d'eau, alors que des températures extrêmement froides arrivent. Volodymyr Zelensky s'est rendu près du front.

Le président Volodymyr Zelensky a diffusé deux vidéos de lui dans le Donbass, une région dont Moscou a revendiqué l'annexion en septembre, sans pour autant la contrôler totalement. "L'est de l'Ukraine est l'axe (du front) le plus difficile", a dit M. Zelensky à des militaires, à l'occasion de la journée des forces armées. "Merci pour votre résilien...


Lire la suite sur Europe1