L'Ukraine, qui a remporté l'Eurovision, ne pourra pas accueillir le concours l'année prochaine

L'Ukraine, qui a remporté l'Eurovision, ne pourra pas accueillir le concours l'année prochaine

Rappelez vous, le 15 mai dernier, "Stefania" enflammait l'Eurovision. La chanson du groupe ukrainien Kalush Orchestra remportait le concours. Et c'est l'Ukraine qui devait accueillir l'Eurovision l'an prochain, comme le veut la règle. C'aurait été la troisième fois.  Un privilège que Kiev n'aura pas en 2023 :

"Dans les circonstances actuelles, les garanties de sécurité et opérationnelles nécessaires pour accueillir, organiser et produire l'Eurovision (...) ne peuvent pas être remplies" par l'Ukraine," regrette l'Union Européenne de Radio-Télévision qui organise le concours.

L'organisme va entamer des discussions avec la BBC pour que l'édition 2023 ait lieu au Royaume-Uni, le concurrent britannique est arrivé en deuxième position.

Le Premier ministre Boris Johnson s'est félicité de cette initiative, ajoutant que le Royaume-Uni "s'engagerait à faire en sorte" que le concours "reflète largement la richesse de la culture, du patrimoine et de la créativité de l'Ukraine".

Reste surtout à espérer que le pays ne sera plus en guerre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles