Publicité

L'Ukraine et la Moldavie font un pas de plus sur le chemin de l'adhésion à l'UE

La décision était attendue : la Commission européenne recommande l'ouverture de négociations d'adhésion à l'UE avec l'Ukraine et la Moldavie, et l'octroi du statut de candidat à la Géorgie a annoncé mercredi la présidente de l'exécutif européen Ursula von der Leyen.

L'Ukraine en guerre et la Moldavie ont franchi mercredi 8 novembre une nouvelle étape vers leur éventuelle entrée dans l'Union européenne, une adhésion que les deux pays et une partie des 27 jugent indispensable face aux ambitions de Moscou sur le continent.

La Commission européenne a donné son feu vert à l'ouverture de négociations d'adhésion à l'UE avec ces deux pays, un geste très attendu par l'Ukraine, qui se bat depuis près de deux ans contre l'armée russe.

"Aujourd'hui est un jour historique", a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, en annonçant devant la presse ce avis favorable, qui sera soumis à la décision des 27 pays de l'UE lors d'un sommet de dirigeants à la mi-décembre à Bruxelles.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué la "bonne" décision prise par la Commission. "Notre État doit être dans l'UE. Les Ukrainiens le méritent", a-t-il souligné.

Réformes "en profondeur"

En juin 2022, l'UE avait accordé à l'Ukraine le statut de candidat, dans un geste hautement symbolique quelques mois après le début de l'invasion russe, ainsi qu'à la Moldavie voisine.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
David O’Sullivan : "La crise au Proche-Orient n’entame pas notre détermination à soutenir l'Ukraine"
Discours sur l'état de l'Union : Ursula von der Leyen défend Pacte vert et élargissement de l'UE