L'Ukraine et l'UE signent un accord pour la création d'une espace aérien commun

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Kiev se rapproche encore plus de l’Europe, mais cette fois-ci par la voie des airs. Ce mardi 12 octobre 2021, dans la capitale ukrainienne, lors du sommet annuel Union européenne-Ukraine, les deux parties ont signé un accord historique entérinant la création d’un espace aérien commun.

Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

Cela faisait quinze ans que l’Ukraine attendait de pouvoir bénéficier des mêmes règles que les États-membres de l’UE.

En matière de transport aérien, c’est donc chose faite, les professionnels du secteur attendent une explosion du nombre de routes aériennes exploitées entre l’Ukraine et l’Europe, mais l’accord aura aussi des conséquences politiques majeures, en multipliant les échanges entre les citoyens ukrainiens et européens.

Le traité signé par Volodymyr Zelensky, Charles Michel et Ursula von der Leyen va permettre aux compagnies aériennes européennes d’ouvrir autant de lignes qu’elles veulent en Ukraine, mais également aux compagnies ukrainiennes d’opérer dans le ciel de l’Union européenne sans restrictions, alors que jusque-là, elles devaient négocier des accords avec chaque État-membre.

Un marché intérieur de 40 millions d'habitants

Bruxelles dispose déjà d’accords similaires avec les États-Unis, les Balkans, le Maroc, la Géorgie ou Israël, mais l’Ukraine est un pays d’avenir qui dispose d'un marché intérieur de 40 millions d’habitants qui s’ouvre à l’Europe ainsi que d'un aéroport à Kiev, qui fait office de hub aéroportuaire où le trafic n’a cessé d’augmenter ces dernières années.

À court terme, les compagnies low-cost vont s’engouffrer sur ce marché prometteur et Ryanair a déjà prévu de doubler sa flotte en Ukraine et d’opérer sur douze aéroports du pays.

Selon Volodymyr Zelensky, cet accord va bénéficier à l’économie, mais va également changer la géographie du voyage et l’espace mental des Ukrainiens. En effet, grâce à la baisse des tarifs, les Ukrainiens pourront multiplier les séjours en Europe, alors que désormais il n’y a plus un seul vol direct en direction de Minsk ou de Moscou.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles