L'Ukraine dénonce des frappes "massives" de missiles russes sur plusieurs villes

Plusieurs explosions à Kiev, mais aussi dans les villes d'Odessa ou Dnipropetrovsk ont été rapportées.

L'Ukraine de nouveau sous le feu russe. L'armée de l'air ukrainienne dénonce ce jeudi matin des frappes "massives" de missiles russes sur plusieurs villes du pays, dont la capitale Kiev où trois personnes ont été blessées.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Plus de 120 missiles ont été lancés pour détruire des infrastructures civiles essentielles et tuer des civils en masse", a ajouté le conseiller de la présidence ukrainienne Mikhaïlo Podoliak sur Twitter.

Une centaine de missiles

Selon Reuters, les sirènes d'alarme anti-aérienne ont été entendues dans tout le pays, a écrit sur Facebook un conseiller de la présidence ukrainienne, Oleksi Arestovych.

Des explosions ont été entendues à Kyiv, Zhytomyr et Odessa, selon les médias locaux. Des coupures de courant ont été annoncées dans les régions d'Odessa et de Dnipropetrovsk, afin de minimiser les dégâts potentiels aux infrastructures stratégiques.

Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine, était à 90% privée d'électricité après les bombardements russes sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes en plein hiver et à quelques jours du Nouvel An.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Vitali Klitschko : "Si mon pays a besoin de ma vie, je suis prêt à la donner"