L'Ukraine célèbre ses fermiers remorqueurs de tanks avec un timbre

C'est un outil de communication de plus de l'Ukraine contre l'invasion russe: les timbres, illustrant des images de faits d'armes ou de victoires depuis le début de conflit. A l'occasion du Jour de la souveraineté de l'Ukraine, le 28 juillet dernier, la Poste nationale a émis un nouveau timbre à la gloire des agriculteurs remorquant des chars russes.

Remorqué tranquillement par un tracteur comme s'il était stationné illégalement, le blindé de transport de troupes russe n'a plus l'air si intimidant, et est même paradé devant des Ukrainiens ravis, réunis pour célébrer cette prise.

Ce MT-LB des années 1970 a été abandonné fin mars par les forces russes après leur retrait du nord-est de l'Ukraine, à 30 kilomètres de la frontière entre les deux pays. Le véhicule a été trouvé par le conducteur de tracteur Vitali Denyssenko, souriant, avec une étincelle malicieuse dans les yeux, lorsqu'il tire son trophée autour d'un champ du village de Mala Rogan.

« Nous avions besoin de deux tracteurs pour l'extraire, ce que nous avons pu faire après que les militaires ont déminé le champ », raconte cet homme de 44 ans à un groupe de journalistes réunis pour couvrir le spectacle. Vitali Denyssenko a suivi l'exemple d'autres agriculteurs en faisant don de sa prise à l'armée ukrainienne. « Nous ne pouvons pas l'utiliser. Qu'est-ce qu'on pourrait en faire? Le conduire à la discothèque du village? », plaisante-t-il.

Leur courage est désormais célébré par la poste ukrainienne, présente jeudi à Mala Rogan pour lancer un nouveau timbre représentant un tracteur remorquant un char russe sous un ciel jaune et baptisé « Bonne nuit, nous sommes d’Ukraine ».

AFP


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles