L'Ukraine annonce avoir repris aux Russes 46 localités de la région de Kherson

Le gouverneur de la région de Kherson a annoncé ce lundi 1er août la reprise par les forces ukrainiennes de 46 localités de cette région stratégique située dans le sud du pays, dans leur cadre de leur contre-offensive.

« À ce jour, 46 localités occupées ont été libérées dans la région de Kherson », a déclaré Dmytro Boutry à la télévision nationale. Selon le gouverneur, les villages repris par l'armée ukrainienne se trouvent dans la partie nord de la région, à la frontière avec celle de Dnipropetrovsk, et dans la partie sud, à la frontière avec la région de Mykolaïv fortement bombardée.

Certains des villages repris « ont été détruits à 90% et sont toujours sous le feu constant ». La situation humanitaire dans la région est « critique », a déclaré le gouverneur en réitérant l'appel des autorités à ceux qui restent encore dans la région à « évacuer vers des régions plus sûres ».

Pendant les premiers jours de l'invasion lancée le 24 février, les troupes russes se sont emparées de la quasi-totalité de cette région stratégique bordant la Crimée, la péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014. Les forces russes ont pris la capitale de la région, Kherson, le 3 mars. C'était la première ville importante à tomber aux mains des Russes après le début de l'invasion.

Plus de 250 personnalités britanniques n'ont désormais plus le droit de se rendre en Russie. Parmi elles, le journaliste vedette de la télévision Piers Morgan, a préféré réagir avec humour. « Cela ne faisait pas partie, dans l'immédiat, de ma liste à faire pour les vacances », a-t-il écrit sur Twitter.

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles