L'UE vent debout sur la réorientation de la politique de Londres sur l'Irlande du Nord

L'UE tire à boulets rouges sur la volonté du Royaume-Uni de modifier les règles du Brexit pour l'Irlande du Nord. Après des semaines de menaces déjà dénoncées par Bruxelles, le gouvernement de Boris Johnson a mis son plan à exécution et déposé au Parlement un projet de loi pour modifier unilatéralement le fameux « Protocole pour l'Irlande du Nord » signé avec les Vingt-Sept. L'Union européenne est vent debout.

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

Le chancelier allemand Olaf Scholz promet une réponse unifiée de l'Union européenne face à l'initiative britannique, et cette réponse sera une fin de non-recevoir.

C'est en tout cas la seule conséquence possible du communiqué de Maroš Šefčovič, le commissaire européen chargé des Relations avec le Royaume-Uni : « L'Union européenne ne renégociera pas le protocole pour l'Irlande du Nord. »

La relation euro-britannique ne peut être basée que sur le respect plein et entier des engagements juridiques (de l'accord de Brexit et de l'accord de commerce et de coopération), qui ont été « négociés, signés et ratifiés » par le gouvernement britannique.

Maroš Šefčovič affirme qu'une solution est possible. Il rappelle que la Commission a fait des propositions pour aménager le protocole pour l'Irlande du Nord, mais le ministre irlandais des Affaires étrangères souligne que Londres n'a jamais engagé de négociations significatives.

La prochaine étape sera donc pour la Commission européenne d'envisager une action en justice à l'encontre du Royaume-Uni.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles