L'UE va ajouter les îles Caïmans et le Panama à sa liste noire des paradis fiscaux

20 Minutes avec AFP

FRAUDE FISCALE - Les 27 ambassadeurs des pays de l’Union ont pris la décision mercredi de « blacklister » ces deux territoires

La liste noire s’allonge. Les 27 Etats membres de l’UE vont ajouter à leur liste des paradis fiscaux les îles Caïmans, territoire britannique d’Outre-mer, et le Panama, ont indiqué ce jeudi trois sources à Bruxelles.

Les 27 ambassadeurs des pays de l’Union ont pris la décision mercredi de « blacklister » ces deux territoires, ainsi que les Seychelles et les Palaos, ce qui doit être confirmé par les ministres des Finances de l’UE, lors de leur réunion à Bruxelles mardi prochain.

Sursis pour la Turquie

La Turquie -qui avait pourtant elle aussi des engagements à remplir- « échappe à la liste noire », a indiqué l’autre source. Ce pays, qui devait adopter des mesures fin 2019 pour un échange automatique d’informations fiscales avec les Etats de l’UE, ne les a pas mises en place. Mais, « on lui laisse un peu plus de temps », a ajouté cette source, alors que les relations entre l’UE et la Turquie sont tendues depuis les purges menées par le président Recep Tayyip Erdogan après la tentative de coup d’Etat de 2016 dans ce pays.(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Optimisation fiscale des multinationales : Près de 4,6 milliards d’euros d’impôts perdus pour la France
Paradis fiscaux : La France officialise la mise à jour de sa liste noire avec six nouveaux pays
Paradis fiscaux : La France ajoute Anguilla, les îles Vierges, les Bahamas et les Seychelles sur sa liste noire