L'UE travaille sur un transfert forcé de licences de vaccins anti-COVID, annonce Draghi

·1 min de lecture
L'UE TRAVAILLE SUR UN TRANSFERT FORCÉ DE LICENCES DE VACCINS ANTI-COVID, ANNONCE DRAGHI

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne travaille sur une proposition destinée à contraindre le transfert des licences des vaccins contre le COVID-19 afin de contribuer à accroître le nombre de doses disponibles à destination des pays pauvres, a déclaré jeudi le président du Conseil italien, Mario Draghi.

S'exprimant devant la presse à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles, l'ancien patron de la Banque centrale européenne a indiqué qu'aucune solution n'avait pour le moment été trouvée après que plusieurs pays, dont les Etats-Unis, ont appelé à la levée des brevets liés aux vaccins anti-COVID.

L'exécutif européen travaille sur un compromis "qui prévoit le transfert de licences en période d'urgence maximale", a dit Mario Draghi.

(Gavin Jones; version française Jean Terzian)