L'UE est prête s'il faut injecter une 3ème dose de Pfizer, assure la Commission

·1 min de lecture

L'Union européenne est "préparée" à l'éventualité d'une troisième injection à sa population du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNtech, que ses fabricants proposent, a affirmé vendredi la commissaire européenne à la Santé et à la Sécurité alimentaire, Stella Kyriakides.

"Nous sommes déjà préparés au cas où nous en aurions besoin, aussi bien au niveau européen qu'en termes de stratégie européenne" d'achat commun et de distribution de vaccins, a déclaré la commissaire lors d'une conférence de presse à Madrid au côté de la ministre espagnole de la Santé, Carolina Darias. "Nous y travaillons continuellement, mais la décision sur le sujet reposera sur la science", a expliqué Stella Kyriakides.

Son équipe "travaille constamment avec l'Agence européenne des Médicaments (EMA) et le Centre européen de prévention des maladies (ECDC) pour adopter une position dans les prochaines semaines ou prochains mois", a-t-elle ajouté.

"L'heure n'est pas au relâchement"

Malgré l'avancée de la campagne de vaccination dans l'UE (65% des citoyens ont reçu une première dose, 47% les deux), la commissaire chypriote a mis en garde : l'Europe est "dans une situation très fragile, en raison de l'augmentation (des cas) que nous constatons dans de nombreux Etats membres à cause du variant Delta". "L'heure n'est pas au relâchement", a-t-elle insisté.

 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : la météo estivale peut-elle ralentir le variant Delta ?

> Covid-19 : la France se met aussi aux cadeaux pour incit...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles