L'UE a "manqué d'ambition" sur les vaccins contre le COVID-19, dit Macron

·2 min de lecture
L'UE A "MANQUÉ D'AMBITION" SUR LES VACCINS CONTRE LE COVID-19, DIT MACRON

PARIS (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement européens n'ont pas anticipé que le développement des vaccins contre le coronavirus serait aussi rapide et c'est la raison pour laquelle l'Union européenne affiche désormais un retard dans sa campagne de vaccination par rapport à d'autres pays, a déclaré mercredi Emmanuel Macron.

S'exprimant dans un entretien à la télévision grecque, le président français a rappelé que "tout le monde, les experts eux-mêmes d'ailleurs, disaient: jamais dans l'histoire de l'humanité, on a mis moins d'un an pour faire un vaccin."

"Là-dessus, on a sans doute en quelque sorte moins rêvé aux étoiles que certains autres. Et je pense que ça doit être une leçon pour nous-mêmes. On a eu tort de manquer d'ambition, j'allais dire de folie, de dire 'c'est possible et on y va'. On est trop rationnel, peut-être", a dit Emmanuel Macron à la chaîne ERT, dans un rare aveu d'échec face à la crise sanitaire.

La Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont été plus rapides que l'UE dans le déploiement des vaccins contre le coronavirus, alors que le bloc communautaire fait face à des retards dans les livraisons des doses.

Emmanuel Macron a été critiqué pour la lenteur de la campagne de vaccination en France, qui a été ralentie par la bureaucratie et une défiance de la population à l'égard des vaccins.

"On n'a pas pensé que ça irait aussi vite (...) Les Américains ont eu un mérite dès l'été 2020, ils ont dit 'on met le paquet et on y va'", a dit le chef de l'Etat. "Nous, on n'a pas été assez vite, assez fort là-dessus. C'est tout à fait vrai et on a pensé que le vaccin mettrait du temps à décoller."

(Michel Rose; version française Jean Terzian)