L'UE et Londres demandent une réunion du Conseil des droits de l'homme sur la Birmanie

·1 min de lecture
L'UE ET LONDRES DEMANDENT UNE RÉUNION DU CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME SUR LA BIRMANIE

GENEVE (Reuters) - La Grande-Bretagne et l'Union européenne ont demandé lundi une réunion extraordinaire du Conseil des droits de l'homme des Nations unies au sujet de la crise en Birmanie où une junte s'est emparée du pouvoir il y a une semaine.

Des manifestations ont été organisées lundi pour le troisième jour consécutif dans l'ancienne colonie britannique pour réclamer le rétablissement de l'ordre démocratique en dépit des mises en garde des autorités.

Les manifestations se sont jusqu'à présent déroulées pacifiquement, contrastant avec la répression sanglante lors des précédents mouvements de contestation en 1988 et 2007. L'arrivée dimanche soir à Rangoun d'un convoi de véhicules militaires a toutefois alimenté les craintes d'une bascule.

(Stephanie Nebehay et Emma Farge; version française Nicolas Delame)