L'UE dénonce la liste d'Etats "inamicaux" de la Russie

·1 min de lecture
L'UE DÉNONCE LA LISTE D'ETATS "INAMICAUX" DE LA RUSSIE

PARIS (Reuters) - L'Union européenne a dit déplorer samedi la décision de la Russie de considérer officiellement les États-Unis et la République tchèque comme des Etats "inamicaux", demandant à Moscou de revenir sur sa décision.

Le président russe Vladimir Poutine a signé le mois dernier une loi visant à limiter le nombre d'employés locaux travaillant dans les missions diplomatiques étrangères et d'autres agences, et a ordonné au gouvernement de dresser une liste des États "inamicaux" qui seront soumis à ces restrictions.

Moscou a annoncé vendredi que Prague et Washington figuraient sur cette liste.

"L'UE considère que les allégations d'actions inamicales ne sont pas fondées", a déclaré le Conseil européen dans un communiqué samedi.

"Nous appelons la Russie à revoir sa décision, afin d'éviter une nouvelle détérioration de nos relations, déjà mises à rude épreuve", a-t-il ajouté, estimant que le décret russe est "incompatible" avec la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques.

(Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles