L'UE débloque ses premiers fonds pour la relance post-COVID

·1 min de lecture
L'UE DÉBLOQUE SES PREMIERS FONDS POUR LA RELANCE POST-COVID

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a débloqué lundi ses premiers versements puisés dans son fonds de relance destiné à redresser les économies des Vingt-Sept en soutenant l'emploi et les entreprises.

Chacun des 27 Etats de l'UE recevra une part des quelque 800 milliards d'euros mobilisés, que ce soit sous la forme de prêts ou de subventions, grâce à une levée de dette aussi massive qu'inédite réalisée par la Commission européenne.

Selon l'exécutif européen, la France, la Grèce, la République tchèque, l'Allemagne, la Pologne, la Lituanie, les Pays-Bas, la Slovaquie, l'Estonie, l'Autriche, le Danemark, la Finlande, la Bulgarie, la Suède, le Portugal et la Croatie avaient reçu des fonds ce lundi.

Les fonds européens, mobilisés grâce à un instrument baptisé "Next Generation EU", serviront à financer 41 projets nationaux et régionaux qui ambitionnent d'intervenir dans des domaines qui n'étaient concernés ni par les mesures d'urgence ni par les investissements de long terme.

(Reportage Kate Abnett, version française Nicolas Delame, édité par Bertrand Boucey)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles