L'UE a « conclu ses négociations » pour acheter des doses du vaccin Pfizer

Source AFP
·1 min de lecture
Le contrat devra être approuvé par les États membres, la Commission européenne, puis l'Agence européenne des médicaments, avant la distribution des doses. (illustration)
Le contrat devra être approuvé par les États membres, la Commission européenne, puis l'Agence européenne des médicaments, avant la distribution des doses. (illustration)

Au lendemain de l'annonce de bons résultats du vaccin contre le Covid créé par l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech, l'UE « a conclu ses négociations » et signera un contrat « dans les prochains jours » pour acheter jusqu'à 300 millions de doses, a annoncé, mardi 10 novembre, la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides. L'accord « sera approuvé, je le pense, mercredi par le collège de la Commission », suivront alors des procédures sur « deux ou trois jours » pour obtenir le feu vert des États membres, « et puis nous signerons », a-t-elle expliqué.

L'exécutif européen a conclu début septembre un accord préliminaire avec l'allemand BioNTech et l'américain Pfizer pour précommander 200 millions de doses de leur vaccin en préparation, avec l'option d'acquérir cent millions de doses supplémentaires. Les deux laboratoires ont annoncé lundi que leur vaccin était « efficace à 90 % » contre les infections au Covid-19.

La Commission « devra décider mercredi si elle accepte ou non l'accord sur la table, et celui-ci sera ensuite envoyé aux États, qui décideront quelles quantités ils veulent acheter à partir du contrat » signé par l'UE, a précisé un porte-parole de l'exécutif européen. « C'est seulement à l'issue du processus que tout sera finalisé. La décision de demain est cruciale pour déterminer les conditions auxquelles les États pourront acheter le vaccin », a-t-il insisté.

Lire aussi Vaccin anticovid : pourquoi il faut rester prudent

Des doses au pro [...] Lire la suite