Lucie Lucas agressée sexuellement : ce témoignage qui l’a encouragée à briser le silence

Les actrices sont de plus en plus nombreuses à briser le tabou des violences faites aux femmes. Le samedi 23 novembre, alors que des dizaines de milliers de personnes manifestaient dans les rues du monde entier, Lucie Lucas est à son tour sortie du silence. Dans un long message publié sur son compte Instagram, l’interprète de Clémentine Boissier dans Clem a levé le voile sur les nombreuses agressions qu’elle a subies tout au long de sa vie. Après avoir évoqué son professeur de théâtre qui « tâtait [ses] seins naissants », son entraîneur de natation qui « s’amusait à comparer le développement de [son] corps à celui de [sa] meilleure amie », la comédienne de 33 ans a révélé avoir été violée par un ancien petit ami.

Lucia Lucas touchée par le témoignage d’Adèle Haenel

Ce mercredi 27 novembre, Lucie Lucas est revenue sur ce récit glaçant, raconté quelques jours plus tôt. La jeune maman de trois enfants est tout d’abord revenue sur les témoignages que ses fans lui ont envoyés. Des messages qui lui ont montré qu’elle n’était pas « un cas isolé » et que « beaucoup ont des histoires pires encore à raconter ». C’est d’ailleurs en découvrant qu’Adèle Haenel avait publiquement accusé Christophe Ruggia d’ « attouchements » et de « harcèlement sexuel », qu’elle s’est décidée à prendre la parole. « Je me suis dit que le moment était venu, qu’on ne pouvait pas la laisser seule, elle qui a tellement milité dans son témoignage pour que la parole se libère : parler, parler absolument », écrit-elle.

Retrouvez cet article sur Voici