Lucie Bernardoni : "J’ai eu l’impression que Grégory Lemarchal allait arriver sur scène"

·1 min de lecture

Qu’est-ce qui vous a le plus surprise pendant le tournage de cette émission anniversaire ?

Lucie Bernardoni : J’ai eu l’impression que nous n’avions pas pris 17 ans, que nous allions être tous ensemble, et que Grégory allait arriver sur scène. Attention, je ne veux pas que ce soit mal interprété, mais c’était comme si le temps n’existait plus.

Il a bien sûr beaucoup été question de Grégory sur le plateau, mais aussi de la troupe que vous formiez…

C’est vrai, ce prime rend aussi hommage à tout le groupe. D’ailleurs, cela énervait Greg lui-même si l’on ne parlait que de lui pendant l’émission. Nous nous portions les uns, les autres, et on ne l’a jamais vécu autrement que comme ça. Sofiane a trouvé les bons mots en disant que, cette saison 4 avec Grégory, c’était évidemment la Star Ac à perdre. Mais c’était aussi la Star Ac à vivre, tous ensemble.

Comment regardez-vous les images de la jeune fille que vous étiez ?

J’ai l’impression que c’est moi, sans être moi. Je vivais tout comme un bonus, peut-être parce que je suis arrivée au dernier moment. À la gamine de l’époque, je dirais de profiter davantage, d’avoir plus confiance en elle et de ne pas s’excuser d’être là…

Vous êtes devenue celle que vous espériez ?

Je suis devenue exactement la femme que je voulais être. Et en tant qu’artiste, j’ai évolué comme je le désirais. J’ai un peu moins chanté, avec les aléas de la vie, mais j’ai écrit pour d’aut... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles