Lucie Bernardoni harcelée : après la fermeture de son compte Twitter, elle envoie un message aux haters sur Instagram

·1 min de lecture

Alors que la polémique grondait autour du vaccin AstraZenaca contre la Covid-19, l'ancienne candidate de la Star Academy avait apporté son témoignage relatant sa propre expérience quant à l'injection décriée. À 34 ans, la chanteuse et épouse de Patrice Maktav, un autre ex-participant de la Star Ac', avait révélé sur son compte Twitter avoir reçu une injection du fameux vaccin, en raison d'une pathologie chronique dont elle souffre. Mais depuis cette fameuse injection, Lucie Bernardoni avait confié vivre un enfer : "Je suis maintenant, comme bon nombre de personnes de moins de 55 ans vaccinée avec AstraZeneca, en train de souffrir depuis 24h de nombreux effets secondaires", s'était-elle épanchée sur Twitter auprès de ses followers.

Bien mal lui en a pris, puisque depuis cette publication, la jolie brune n'a été que la cible de haters sur Twitter, qui l'ont conduite à prendre une décision radicale : fermer définitvement son compte. Toujours présente sur Instagram, la jeune femme a publié un message rassurant ce 29 mars en expliquant qu'elle allait bien et en se permettant une petite mise au point. "J’ai réagi en simple citoyenne que je suis", s'est-elle défendue. Mais cela n'a semble-t-il pas suffit ...

Lucie Bernardoni est maintenant poursuivie sur Instagram. En story ce mardi 30 mars, elle a laissé éclater son ras-le-bol et sa lassitude. "Si Twitter manque à certains : comme j'ai fermé mon compte, retournez-y et vomissez votre haine là-bas. Ecrivez-vous à vous-mêmes, je ne sais (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Lucie Lucas dans la saison 11 de Clem : ce détail qui a choqué les fans de la série
Christian Quesada : ces faveurs de la production des 12 Coups de midi qui lui ont donné la grosse tête
Brigitte Bardot en colère : elle attaque dans un tweet assassin Marie-Sophie Lacarrau qui l'a "fait frémir d'horreur"
Affaire Christian Quesada : ces photos de Jenifer nue que le candidat des 12 Coups de midi cherchait sur la Toile
Affaire Pierre Ménès : le chroniqueur suspendu de l'antenne du Canal Football Club "jusqu'à nouvel ordre"