Lucas, 13 ans, harcelé au collège et victime d’homophobie, s’est suicidé dans les Vosges

© Google Street View/DR

Une nouvelle tragédie liée au harcèlement scolaire. Samedi 7 janvier, Lucas, un adolescent de 13 ans, s’est donné la mort dans les Vosges. France Bleu, qui a révélé ce drame, indique qu’une enquête a été ouverte à Epinal afin de faire la lumière sur les raisons qui ont poussé le jeune garçon à mettre fin à ses jours.

D’après sa famille, Lucas était victime de harcèlement scolaire et d’homophobie. «Lucas 13 ans, victime de harcèlement scolaire et d'homophobie a fini par craquer ce 7 janvier 2023. Il ne parvenait plus à supporter les médisances, l'injustice, la méchanceté et l'inaction de certains adultes auprès desquels il s'était confié. Aujourd'hui nous mettons en place cette cagnotte pour accompagner les parents et la famille dans cette douloureuse épreuve. Vos dons serviront à avoir des obsèques à la hauteur de l'amour que nous portons à Lucas», peut-on lire sur la page d’une collecte de dons ouverte en son honneur.

L'émotion de l'Education nationale

Lundi, alors que les élèves reprenaient les cours après le week-end, une cellule psychologique avait été mise en place dans l’établissement où Lucas était scolarisé. «Une telle nouvelle est quelque chose de terrible», a commenté auprès de France Bleu Valérie Dautresme, directrice académique des services de l'Éducation nationale dans les Vosges. «Il y a vraiment beaucoup d'émotion chez les adultes qui n'ont rien vu, qui n'ont pas vu Lucas aller mal ces dernier temps», a-t-elle ajouté

La situation est d’autant plus tr...


Lire la suite sur ParisMatch