Luc Besson accusé de viol : un non-lieu requis par le parquet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les plaintes pour viol déposées par l’actrice belgo-néerlandaise Sand Van Roy contre le cinéaste Luc Besson pourraient être définitivement classées sans suite. Le parquet de Paris a en effet requis vendredi 8 octobre 2021 un non-lieu dans cette affaire, confirmant une information de France Info. Pour rappel, la jeune femme a porté plainte le 18 mai 2018, au lendemain d'un rendez-vous avec Luc Besson au Bristol, un palace parisien. Deux mois plus tard, selon les information relayées par LCI, elle a dénoncé d’autres viols et agressions sexuelles, commis, selon elle, au cours de deux années d’une "relation d’emprise professionnelle" avec le producteur. "J'avais peur de mourir. (...) Et même le lendemain, j’avais tellement de douleurs que je suis tombée dans les pommes. Et quand c’est aussi violent, ça s’appelle un viol", avait-elle déclaré accordé à BFM TV le 18 juillet 2018.

Après une longue enquête, le parquet a une première fois classé l’affaire sans suite le 25 février 2019. Mais, suite à cela, l'actrice a alors déposé une plainte avec constitution de partie civile. De son côté, Luc Besson a toujours contesté les accusations. "Cette affaire est un mensonge de A à Z", a-t-il déclaré sur le plateau de BFM TV le 7 octobre 2019. Par ailleurs, il n'a pas été mis en examen et a seulement été placé sous le statut de témoin assisté le 25 janvier 2021. Et pour cause, la présidente de la chambre de l’instruction de la cour d’appel, saisie de deux appels de Sand Van Roy, les a tous deux (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Thierry Mugler : le couturier dévoile les raisons de sa transformation physique
Nolwenn Leroy : cette photo avec un célèbre groupe de rock qui risque de faire des jaloux
Commissaire Magellan : Jacques Spiesser affecté par l'arrêt de la série ? Il se confie
Roman Polanski dans la tourmente : le réalisateur mis en examen pour diffamation
Antoine de Maximy : pourquoi a-t-il quitté France Télévisions ? Sa réponse cash

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles