On a lu "Carnets de guerre", le livre de Didier Raoult : gros ego et égarements

·1 min de lecture

Fastidieux et répétitifs, ces carnets, à paraître le 11 février, n'ont que peu d'intérêt en eux-mêmes. Ils permettent toutefois de constater que le professeur s'est souvent trompé et que Didier Raoult peut dire une chose et son contraire, si cela sert son argumentaire.

"Outre les détails inédits de cette histoire inimaginable, vous trouverez dans ces pages des renseignements précieux sur cette épidémie, le virus et ses mutants, sa mortalité selon les âges, les phases les plus critiques, les meilleurs moyens de protection et… les dangers d'une panique exploitée qui pourrait être encore plus grave que la pandémie pour l'avenir." La quatrième de couverture des Carnets de Guerre Covid-19 de Didier Raoult, à paraître chez Michel Lafon le 11 février, fait monter la sauce : à croire la couverture de ce volumineux ouvrage (443 pages), le lecteur n'ignorera plus rien, une fois ces pages englouties, du "plus grand scandale sanitaire du XXIe siècle".Que sont donc ces Carnets de Guerre ? En fait, une simple compilation des propos tenus par le professeur phocéen dans le bulletin hebdomadaire de l'IHU de Marseille, à laquelle sont joints les rapports adressés au Parlement par son patron. Un ensemble avantageusement expurgé des déclarations plus polémiques de Didier Raoult, lesquelles mériteraient presque un ouvrage à part entière. Fastidieux et répétitifs, ces carnets n'ont que peu d'intérêt en eux-mêmes. Ils permettent toutefois de constater, d'une part, que le professeur s'est...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer