LREM et RN, grands perdants des régionales

·2 min de lecture

Sur fond d'abstention historique, les deux partis dont les candidats se sont affrontés au second tour de la dernière présidentielle ont subi de cruelles défaites, ce dimanche.

Les électeurs du Rassemblement national n'ont eu que faire des reproches de Marine Le Pen. La présidente du parti d'extrême droite a pourtant usé d'un ton inhabituel pour les admonester, au soir du premier tour. «Nos électeurs ne se sont pas déplacés. (...) Si vous voulez que les choses changent, vous devez voter! Si vous ne votez pas pour vos idées, votre voix ne porte plus. Vous aurez constaté ce soir les conséquences électorales et donc politiques de votre abstention», avait-elle déclaré. Mais, alors que la participation a à peine progressé pour le second tour au niveau national, le Rassemblement national ressort bredouille de ces élections régionales. Avant le premier tour, les sondages le présentaient comme favori dans de nombreuses régions. Au soir du second, il apparaît qu'il n'en dirigera aucune. Dans les Hauts-de-France, il recule sensiblement par rapport à son score de 2015, tandis qu'en Provence-Alpes-Côte d'Azur, seule région où l'extrême droite semblait encore en mesure de l'emporter, Thierry Mariani pourrait bien réaliser un score inférieur à celui de Marion Maréchal-Le Pen il y a six ans.

Face à cet échec, Marine Le Pen s'est tournée dimanche soir vers la prochaine échéance, la présidentielle de 2022, donnant «rendez-vous aux Français, dès demain, pour construire tous ensemble l'alternance dont la France a besoin». Elle avait annoncé la couleur cette semaine : «Il faudra probablement recréer une dynamique, qui aurait été quasi automatique avec des très bons résultats aux régionales du RN», anticipait-elle.

Dans certaines régions, le RN a été incapable de décoller au second tour, avec des scores se repliant en dessous de ceux du premier tour, comme en Auvergne-Rhône-Alpes, en Bretagne, en Centre-Val de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles