LREM et le congé pour enfant décédé, 50 nuances d'erreurs

POLITIQUE - “Une erreur”: ce mot est sur toutes les lèvres des membres de la majorité depuis que Muriel Pénicaud a donné le “la” ce samedi 1er février, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

En cause: le rejet ce jeudi 30 janvier à l’Assemblée nationale d’une proposition qui visait à porter le congé de deuil pour un enfant de cinq à douze jours. Sur “ce sujet devenu une espèce de boule de feu”, “probablement, sûrement, une part de responsabilité vient du gouvernement. Je l’assume”, a déclaré Édouard Philippe d’une réunion du groupe majoritaire tendue, selon des propos rapportés.

Le chef du gouvernement a résolument pris la défense de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, au centre des critiques: “Tous ceux qui iront chercher la responsabilité ailleurs, sur Muriel, en interne ou en externe, je leur dis merde !”.

Écumant les plateaux de télévision et les radios, les députés LREM et les membres de la majorité ont tenté de désamorcer la polémique en expliquant ce vote, calqué sur les recommandations du gouvernement.

Gabriel Attal, Agnès Buzyn, Sibeth Ndiaye ou encore Gilles Le Gendre ont repris les mots de la ministre Muriel Pénicaud, parlant d’une “erreur”, voire d’une “erreur politique”.

Pour la première vice-présidente du groupe LREM à l’Assemblée Marie Lebec, qui n’a “pas du tout aimé cette expression d’erreur collective”, il s’agit d’une “erreur de management du gouvernement et du groupe”.

La ministre du Travail a par ailleurs annoncé que le texte allait être retravaillé afin d’en présenter une nouvelle version à l’Assemblée nationale. Sans préciser si le congé pour les parents en deuil allait être allongé. 

À voir également sur Le HuffPost: Congé de deuil: Pénicaud assume une “erreur” mais plus du tout ses propos

LIRE AUSSI:

Edouard Philippe dit "merde" aux critiques internes après le couac sur le congé de deuil

Congé pour deuil: ce député évoque son histoire pour justifier le vote LREM

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.