LR : rétrogradé, Peltier dit payer son soutien à Bertrand

·1 min de lecture
Guillaume Peltier a été invincé de sa place de numéro 2 du parti Les Républicains. 
Guillaume Peltier a été invincé de sa place de numéro 2 du parti Les Républicains.

Guillaume Peltier a été évincé. Comme annoncé lundi 5 juillet dans L?Opinion, il a bel et bien été rétrogradé de sa place de numéro 2 lors du bureau politique du parti Les Républicains, ce mardi 6 juillet. En cause : le président du parti, Christian Jacob, n?aurait pas toléré les propos de Guillaume Peltier, le 30 mai dernier, sur RTL. Mais pour le député du Loir-et-Cher, la véritable raison serait son soutien à Xavier Bertrand pour l?élection présidentielle de 2022, rapporte Le Parisien.

La prise de position de Guillaume Peltier lors de l?entretien sur RTL avait créé la polémique. L?ancien numéro 2 de LR avait assuré « porter les mêmes convictions » que le maire de Béziers, Robert Ménard, proche de Marine Le Pen, sur certains points. Il avait également demandé le « rétablissement de la Cour de sûreté », une juridiction supprimée en 1983, afin d?expulser tous les étrangers fichés pour radicalisation terroriste. Déjà, Christian Jacob avait émis la possibilité d?une sanction, mais l?avait reportée pour éviter un scandale lors des élections régionales des 20 et 27 juin.

« J?assume pleinement mon choix »

Mais pour Guillaume Peltier, la cause de cette sanction est tout autre : il paierait son soutien affiché à Xavier Bertrand, officialisé le 5 juillet dans les colonnes du quotidien francilien. « Au moins, c?est clair, ils ne veulent pas de Xavier pour le moment, j?assume pleinement mon choix », a-t-il ainsi indiqué. Pourtant, selon L?Opinion, Christian Jacob avait [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles