LR cible de moqueries après la publication d’un visuel dénonçant le racisme

Les Républicains ont publié un visuel pour dénoncer « le racisme décomplexé de l’extrême droite ». Les réseaux sociaux les invitent à balayer devant leur porte.

POLÉMIQUE - C’est ce qu’on appelle un mauvais coup de com’. Les Républicains se sont attirés les foudres des internautes et de la gauche, vendredi 4 novembre, en publiant un visuel dénonçant le racisme, dans la foulée du commentaire raciste prononcé la veille par le député du Rassemblement national Grégoire de Fournas à l’Assemblée nationale.

L’élu de Gironde avait interrompu l’intervention du député LFI Carlos Martens Bilongo sur le sort des migrants secourus par les ONG dans la mer Méditerranée en prononçant la phrase « Qu’il retourne en Afrique ! ».

Un comportement à nouveau dénoncé par LR ce vendredi 4 novembre, qui a publié, depuis son compte Twitter, un visuel dénonçant le racisme du RN. On peut y lire la phrase, en lettres blanches capitales sur fond noir : « Le racisme décomplexé de l’extrême droite est une honte ». « Aucune posture médiatique ne parviendra à masquer la réalité de l’idéologie frontiste », écrit le parti.

La veille déjà, le patron des députés LR, Olivier Marleix avait posté sur Twitter une réaction indignée : « Il y a bien un ADN d’extrême droite. Le racisme, voilà ce qui différencie l’extrême droite de la droite ».

« Mais le racisme complexé ça va ? »

Mais la démarche de LR n’a pas manqué de faire grincer des dents sur Twitter, où des utilisateurs ont notamment fait remarquer que le racisme est toujours une honte, qu’il soit « décomplexé » ou bien issu de « l’extrême droite ».

Ainsi, la sénatrice écologiste des Français et des Françaises de l’étranger, Mélanie Vogel, a réinterprété à sa façon la publication des Républicains. Barrant grossièrement une partie de la phrase publiée par le compte de LR, elle a republiée une version corrigée sur laquelle on peut finalement lire la phrase « Le racisme est une honte ».

Des utilisateurs ont également évoqué le dérapage de Nadine Morano qui avait déclaré en 2012 : « Je ne suis pas raciste, j’ai des amis arabes, dont ma meilleure amie qui est tchadienne, et donc plus noire qu’une Arabe ! ». D’autres encore en ont profité pour exhumer les archives des dernières élections législatives.

Pour le RN, les Républicains jouent le jeu de LFI

Les principaux intéressés n’ont pas particulièrement goûté la publication des Républicains non plus. Sur Twitter, ils ont dénoncé à leur tour la posture médiatique du parti de droite, qui ferait selon eux le jeu de La France insoumise.

« Comme toujours, Les Républicains se couchent devant l’extrême gauche et leur basse manipulation », a regretté le député RN Alexandre Sabatout sur son compte, adressant dans la foulée son soutien à Gregory de Fournas.

« En relayant les mensonges infamants de la LFI, les députés viennent définitivement de montrer leur soumission au système et aux gauchistes. Du balai ! », a quant à lui condamné le député RN Jean-Philippe Tanguy.

Lire aussi

Présidence des Républicains : Ciotti, Retailleau, Pradié officiellement candidats

Incident raciste à l’Assemblée : que risque Grégoire de Fournas ?

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon à propos de Carlos Martens Bilongo: "Il n'est pas né en Afrique, moi oui, et personne ne m'a jamais dit d'y retourner"