LR : le candidat à la présidence du parti, Serge Grouard, favorable à un « accord de gouvernement »

© CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Il est officiellement le troisième candidat à briguer la tête des Républicains . Après le député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti , et l’ancienne numéro deux du parti, Virginie Calmels , Serge Grouard, le maire d’Orléans a annoncé sa candidature à l’élection qui aura lieu les 3 et 4 décembre prochains, rapporte l’AFP. Il s’agira de déterminer qui succédera à Christian Jacob, dont l’intérim est assuré par Annie Genevard. Cette dernière n’a d’ailleurs pas exclu de se lancer tout comme le numéro trois du parti, Aurélien Pradié. Si les candidats ont jusqu'au 3 octobre pour déposer les parrainages, Serge Grouard a fait part de ses intentions, dans sa ville.

Lire aussi - Chez Les Républicains, la question de la présidence du parti est épineuse

Le maire d’Orléans, ancien élève de l'ENA et ex-collaborateur de Jacques Chirac, avait alors remporté les municipales en axant son programme sur la sécurité. Il a défendu samedi l’idée d’un « accord de gouvernement » nécessaire selon lui pour répondre aux « urgences » (régalienne, climatique, sociale) du pays. L’ancien député a rappelé qu’avec ses 62 députés, Les Républicains demeuraient une « clé de voûte du système politique » du pays, sans oublier la majorité du parti au Sénat. Cependant, il a nuancé en soulignant qu’il ne s’agissait pas de « se fondre dans la majorité présidentielle » et certainement pas d’accepter de « compromission ».

« Négociation de parti à parti »

Au cours de son discours à Orléans, Serge Grouard a plaidé pour la dis...


Lire la suite sur LeJDD