Lova Moore : Lova contre les malfrats

L’année 2013 commence très mal pour Lova Moor. En rentrant chez elle après le réveillon de la Saint-Sylvestre, l’ancienne meneuse de revue du Crazy Horse est tombée nez à porte avec d’affreux malfaiteurs en train de cambrioler son appartement.

Triste nouvelle que nous apprend cette semaine Ici Paris : Lova Moor a été cambriolée dans la nuit du 31 décembre 2012 au 1er janvier 2013. Alors qu’elle faisait la fête avec des amis, des bandits se sont introduits dans son appartement du 17ème arrondissement de Paris pour lui subtiliser tous ses objets de valeur. Mais les pilleurs avaient sans doute mal calculé leur timing, car ils ont été pris sur le fait par l’ancienne meneuse de revue du Crazy Horse. En tentant d’ouvrir sa porte, celle-ci s’est rendue compte que quelque chose clochait : et pour cause, un des cambrioleurs bloquait l’entrée depuis l’intérieur.

N’écoutant que son courage, Lova Moor a alors essayé d’entrer quand même. Mais malheureusement, personne n’est venu lui prêter main forte, malgré ses cris et appels à l’aide. C’est donc seule que la femme de 66 ans a fait céder la porte, qui lui a dévoilé l’étendue des dégâts. Les voyous, dont Lova n’a vu qu’une « ombre », n’ont certes pas emporté beaucoup de biens en partant précipitamment, mais ils ont complètement ravagé les lieux. Un de ses proches raconte : « Dans son appartement, il y avait tous les souvenirs des années Crazy Horse, tous les objets personnels laissés par son époux. Ce sont les souvenirs d'une vie qui ont été souillés, et peut-être détruits. » Une nouvelle épreuve douloureuse pour la veuve d’Alain Bernardin, décédé en 1994.

Retrouvez cet article sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.