L'ouragan Ida plonge La Nouvelle-Orléans dans le noir

·2 min de lecture

Seize ans jour pour jour après les ravages de Katrina, La Nouvelle-Orléans s'est retrouvée entièrement privée d'électricité lors du passage en Louisiane de l'ouragan Ida, qui s'est affaibli dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir fait au moins une victime.

Classé en catégorie 4 lorsqu'il a touché terre dimanche 29 août 2021 peu avant midi (17h00 GMT) sur les côtes de cet Etat du Sud des Etats-Unis, l'ouragan est retombé tôt lundi en catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, selon les services météorologiques américains. "Un affaiblissement rapide est attendu au cours de la journée prochaine, mais Ida devrait rester un ouragan jusqu'à tard ce soir", a indiqué le Centre national des ouragans (NHC) dimanche dans son bulletin de début de soirée. "Nous n'avons plus d'électricité maintenant dans toute la ville! C'est le moment de rester dans vos endroits sûrs. Ce n'est pas le moment de sortir!!", a tweeté la maire de La Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell.

Au total, près d'un million de foyers étaient privés d'électricité dimanche soir à travers la Louisiane, selon le site spécialisé poweroutage.us. La compagnie Entergy, qui distribue l'électricité dans le Sud-Est de la Louisiane, a indiqué fournir une alimentation de secours aux services municipaux chargés des stations de pompage aidant à contrôler les inondations. Le service météorologique américain (National Weather Service) a mis en garde contre le "risque mortel" créé par l'ouragan et exhorté les habitants des zones affectées à "prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger leur vie et leurs biens".

Le NCH a averti d'un risque d'inondations dans plusieurs zones notamment à Jean Lafitte, bourgade au sud de La Nouvelle-Orléans, où les digues ont cédé a indiqué le maire Tim Kerner a indiqué à WGNO, une filiale de la télévision ABC. "Nous avons entre 75 à 200 personnes bloquées à Barataria", a-t-il dit. "Les vents sont encore trop forts, nous ne pouvons mettre à l'eau des bateaux pour les récupérer". A 01h00 locales lundi (06h00 GMT), Ida progressait avec des vents à 120 km/h et devait continuer à s'affaiblir en traversant les terres, selon les services météo, avec une trajectoire l'emmenant vers le nord puis l'est pour atteindre mercredi le milieu [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles