L'ouragan Eta fait près de 180 victimes en Amérique centrale

Source AFP
·1 min de lecture
Le Guatemala est le pays le plus touché par l'ouragan Eta, qui devrait menacer Cuba.
Le Guatemala est le pays le plus touché par l'ouragan Eta, qui devrait menacer Cuba.

Le bilan s'alourdit en Amérique centrale après le passage de l'ouragan Eta. Selon un dernier bilan, pas moins de 180 personnes ont péri ou sont portées disparues dans six pays de cette région du monde. La catastrophe a également fait des milliers de sinistrés. Le Guatemala est le pays le plus durement touché, avec au moins 150 morts ou disparus. Eta, désormais affaibli en dépression tropicale, devrait retrouver la mer des Caraïbes mais pourrait bien se renforcer pour ensuite menacer la Jamaïque, Cuba et la Floride.

Le village indigène de Queja, dans le nord du Guatemala, a été presque entièrement enseveli dans un glissement de terrain. « Nous estimons qu'entre morts et disparus les chiffres (encore) non officiels se montent à plus ou moins 150 morts », a déclaré le président guatémaltèque Alejandro Giammattei lors d'une conférence de presse.

Des pluies torrentielles

Inondations et routes coupées ont empêché les équipes de secours de rejoindre le village jeudi, mais une escouade militaire y est parvenue vendredi et a commencé à rechercher des survivants dans les décombres, a-t-il précisé. Eta, qui avait touché terre mardi sur la côte caraïbe du Nicaragua en puissant ouragan de catégorie 4 avec des vents de 140 km/h, s'est progressivement affaibli en passant sur le Nicaragua et le Honduras. Ses pluies torrentielles ont affecté les six pays d'Amérique centrale.

Lire aussi Les prévisions météorologiques moins fiables à cause du coronavirus ?

L'ouragan devrait frapp [...] Lire la suite