"Le Loup en slip", la BD jeunesse qui traite de thèmes sociétaux, est de retour

Il a troqué son slip pour un pantalon. Le Loup en slip est de retour en cette fin d’année avec une cinquième aventure, toujours illustrée par Mayana Itoïz et imaginée par Wilfrid Lupano et Paul Cauuet. Un cinquième tome en cinq ans de ce héros pour enfants, à mi-chemin entre la bande dessinée et le livre illustré."Quand mon fils est né, il avait très peur du loup" se remémore Mayana Itoïz. "Je lui ai dessiné un loup en slip pour sa chambre. Je suis partie du principe qu'avec un slip le loup lui ferait beaucoup moins peur. Et ça a marché !" Très bien marché même. Depuis 2016, Le Loup en slip (aux éditions Dargaud) connaît un joli succès en librairie. "Il est assez philosophe sur les situations qu’il rencontre et il essaie de trouver des solutions aux problémes de la société de la forêt", raconte l'illustratrice paloise. Des sujets contemporains À travers ses aventures, ce loup pas comme les autres permet aux enfants de réfléchir sur des thématiques de société très contemporaines. Dans ce cinquième tome, Le loup en slip passe un froc, il est question de société de consommation, d'estime de soi mais aussi d'entraide et de solidarité, des notions intégrées à l’univers coloré des jeunes lecteurs. "Il lui arrive quelque chose de particulier" détaille la dessinatrice. "Il est parti en vacances et quand il est rentré, il s’est rendu compte que tous les habitants portaient son slip. Son slip, c’est sa marque de fabrique. C’est son nom, c’est lui le slip à rayures ! Et il a un gros problème d’identité puisqu’il n’est plus le seul à porter les slips. Il finit par les brûler, à se balader nu avant de trouver un froc." Le premier tome nommé à l'Eisner Awards Philosophie, pédagogie, vivre ensemble... Le Loup en slip reprend les ingrédients qui ont fait son succès. Et c'est donc avec cette même recette que le héros vient de faire son arrivée dans les librairies fermées au public. Une sortie bien différente des précédentes regrette Mayana Itoïz. Un nouveau livre habituellement, "c’est d’abord l’occasion de rencontrer les lecteurs. On fait la tournée des libraires, on peut participer à des festivals. On a un vrai rapport au public. Et là, cette année, on est chez nous, chacun chez soi. C’est particulier parce qu’on n'a aucun retour des lecteurs, ou alors très peu. Donc c’est un peu plus triste que d’habitude." Mayana Itoïz peut se consoler puisque le premier tome du Loup en slip a été sélectionné en 2020 pour le plus prestigieux prix américain de la bande dessinée, l’Eisner Awards dans la catégorie des meilleures publications pour enfants. Ce loup est parvenu à traverser les forêts du globe et semble avoir de l’appétit pour les enfants du monde entier.