Le loup fait son retour en Ile-de-France

·2 min de lecture

D'après l’Office français de la biodiversité (OFB), un loup a bien été photographié dans le champ d'un village des Yvelines (Ile-de-France).

Ils ont d’abord pensé à un chien. Mais les autorités ont confirmé dimanche que c’était bien un loup qui a été photographié le 11 novembre dernier dans un champ de Blaru (Yvelines), à environ 70 kilomètres de Paris. Deux spécialistes de l’Office français de la biodiversité (OFB) ont relevé des traces ADN de la bête et affirmé qu’elles appartenaient à un loup gris. L’image prise par un chasseur a elle aussi été analysée. «Nous avons confirmé l'identification d’un loup gris sur cette image. Pour l'instant, nous n'avons pas sa trace, nous avons simplement une image», a précisé le directeur adjoint de l’OFB Nicolas Jean à France Bleu. La présence d'un loup a déjà été officialisée il y a quelques jours dans l'Eure, un département situé à seulement quelques centaines de mètres du champ où a été aperçu l'animal dans les Yvelines. Il est fort probable que ça soit le même.

C’est la première fois depuis le retour du loup en France que l’animal est officiellement observé en région Ile-de-France. Car, depuis 1992, date à laquelle il est revenu en France par l’Italie, il s’est d’abord installé dans les Alpes avant de se disséminer dans d’autres territoires. Ce sont les jeunes loups à la recherche d'un nouvel endroit pour s'établir qui sont la plupart du temps observés, seuls. «En période de reproduction, les jeunes mâles qui ne peuvent pas concurrencer le couple dominant quittent la meute et peuvent parcourir près de 80 kilomètres par jour», a expliqué le directeur de l’OFB Loïc Obled à RTL. Ainsi, certains loups gris ont été vus dans la Somme, en Vendée ou dans le Calvados.

A lire :La présence d'un loup confirmée dans l'Oise après l'attaque d'une brebis

L’OFB a attesté qu’il n’y avait pas de crainte à avoir. Le loup est un(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles